Je me demande quand Maia commencera à dessiner des chiffres réalistes. Je me sens comme la mère d’un bébé qui attend que son enfant rampe ou fasse ses premiers pas !

Childrens DrawingChildrens Drawing Childrens DrawingChildrens Drawing

Voici un site intéressant avec des illustrations (y compris les deux ci-dessus) montrant la progression naturelle de l';art des enfants, des premiers gribouillis aux différentes étapes de la représentation réaliste.

Young at ArtYoung at ArtSusan Striker, l’auteur d’un de mes livres préférés sur l’introduction de l’art aux enfants,Jeune chez Art : Enseigner aux tout-petits à s’exprimer, à résoudre des problèmes et à apprécier l’art.parle aussi des étapes de la vie artistique d’un jeune enfant. Dans son tableau sur les étapes du dessin, à la page 54 duJeune chez ArtStriker dit que de 30-36 mois un enfant, « Les noms prennent forme après les avoir dessinés. Les lignes sont souvent liées à des formes,  » et que de 36-42 mois un enfant, « Raconte des histoires d’images. Commence des expériences de mandala ; peut attirer les humains. »

Maia a 29 mois, donc je suppose que nous approchons du réalisme possible. Je vous tiendrai au courant. Maia nomme parfois ses gribouillis (« ce sont des biscuits pour Oliver et Leah – biscuits aux pépites de chocolat et biscuits au citron et biscuits aux raisins secs à l’avoine ») et peut-être que par leur nom, je devrais les considérer réalistes.

Mais au lieu de cela, j';attends qu';elle commence à dessiner le mandala et la personne avec les mains et les pieds qui sortent de la tête que j';attends de mes propres dessins d';enfance (ma mère les a sauvés !) et de Striker.

Bien sûr, j';essaie d';être un bon parent artistique en ne l';encourageant pas à dessiner une personne, mais plutôt en comprenant qu';il viendra à temps quand elle sera prête.

Mais voici ma question… Pourquoi, quand nous sommes « autorisés » à encourager nos enfants à faire leurs premiers pas, ne sommes-nous pas autorisés à pousser nos enfants à dessiner une personne ?

Pourquoi l';un est étiqueté comme un encouragement utile alors que l';autre est censé retarder l';exploration artistique de l';enfant en le faisant sortir prématurément du stade du gribouillage et en montrant que vous valorisez les dessins réalistes par rapport aux autres ? Je ne voudrais pas qu';elle commence à dessiner les gens juste pour mon approbation ou qu';elle arrête de dessiner tout simplement par frustration.

Je ne connais pas la réponse à ma question, mais je continuerai à encourager Maia à gribouiller en attendant (tranquillement) le premier signe de dessin réaliste.

Des idées ?

Messages associés

Laisser une réponse Annuler une réponse Annuler une réponse