JeansPics_06-2010_Pic0399JeansPics_06-2010_Pic0399

Nous avons un nouveau livre préféré dans la maison. Le Monster Princess est arrivé la semaine dernière et a été lu trois fois le premier jour, deux fois le lendemain, et continue à être lu au moins deux fois par jour.

Ce livre n’est même pas encore sorti, pas avant début août. Quelqu’un chez Simon et Schuster a commencé à m’envoyer des copies de critiques de livres et voici l’un d’eux. Nous en avons apprécié quelques-unes, mais celle-ci, nous en sommes absolument amoureux !

JeansPics_06-2010_Pic0390JeansPics_06-2010_Pic0390

Le texte de D.J. MacHale (de Pendragon) est lyrique et magique et si amusant à lire. Ça doit être mémorable, aussi, parce que Maia a récité des bribes toute la journée, surtout un petit mot sur la tarte à la princesse (dit d’une voix de monstre profond). La façon dont le texte se lit me rappelle Wild Child and Winter Waits, deux de nos livres préférés de Lynn Plourde.

JeansPics_06-2010_Pic0392JeansPics_06-2010_Pic0392

The Monster Princess raconte l’histoire de Lala, un gentil petit monstre qui vit sous terre mais rêve d’être une princesse. Un jour, elle monte au château et se faufile dans la chambre des princesses (il y en a trois) pour essayer leurs robes. Ils l’attrapent et lui proposent de l’habiller et de l’emmener au bal. La soirée ne se termine pas bien, mais le livre oui. Lala apprend à s’apprécier et à apprécier sa vie pour ce qu’elle est.

L’histoire est bonne. Et c’est parfait pour Maia, intriguée comme elle l’est par les monstres, et entourée d’amis qui aiment les princesses (et une culture qui aime les princesses).

Il y a quelque temps, j’ai publié un article sur deux livres de princesses que nous lisions et j’ai demandé des recommandations de livres qui dépeignent les femmes comme fortes et intelligentes. Je pense que nous avons lu à peu près tous ceux qui ont été recommandés, et il y en avait beaucoup ! J’allais écrire un article sur les livres que nous avons lus, mais il me semblait qu’il s’agissait surtout d’une liste de ce que vous aviez recommandé et que vous ne l’aviez pas fait à la fin.

Mais The Monster Princess s’intègre parfaitement dans ce thème. Lala est forte, intelligente et débrouillarde et décide à la fin qu’elle est heureuse avec qui elle est.

JeansPics_06-2010_Pic0394JeansPics_06-2010_Pic0394

Les illustrations, d’Alexandra Boiger, sont merveilleuses aussi ! Ce livre a la combinaison parfaite d’une bonne histoire, d’une prose lyrique, de belles images et d’un sujet populaire. C’est un gardien. Nous allons devoir nous en acheter une copie puisque celle que nous avons n’est pas reliée.

Et, au cas où vous vous demanderiez, je n’ai pas encore fait le costume de monstre violet de Maia. Bientôt, bientôt….

var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? @@ »https://ssl. » : « http://www. »);ndocument.write(unescape(« script src=';; » » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js'; ; type=';;text/javascript';;/script »))) ;

Messages associés

Laisser une réponse Annuler une réponse Annuler une réponse